Le Groupe porteur "Jeunes, alcool & société" interpelle l’État et les mandataires publics sur leur responsabilité face aux surconsommations d'alcool et leurs conséquences sociales et sanitaires. 

Un nouveau certificat en alcoologie s’ouvre à l’automne

L’an dernier, la SSMG innovait en coorganisant avec l’ULB, l’UCL et l’ULg une première belge : un certificat interuniversitaire (CIU) en alcoologie. Inédit, résolument pluridisciplinaire, il venait combler l’absence de formation spécifique en la matière dans notre pays.

La cellule "alcoologie" de la Société Scientifique de Médecine Générale vous propose des vidéos de courte durée, pour vous aider dans votre approche de la consommation d'alcool en médecine générale. 

En consultation, on rencontre une grande diversité de mode de consommation à risque : dépassement des normes OMS, consommation même modérée chez une femme enceinte, binge drinking, alcool et conduite et/ou travail, alcoolodépendance, etc.

Un groupe d’experts français revoit à la baisse les recommandations de consommation d’alcool.
Ils recommandent aux consommateurs d’alcool de ne pas consommer plus de 10 verres standards par semaine et pas plus de 2 par jour pour les hommes et les femmes.

Depuis plus de trois ans, l’asbl Modus Vivendi, avec le soutien de la COCOF, a mis en place à Bruxelles un projet de Réduction des Risques (RdR) liés à la surconsommation d’alcool en milieu étudiant.

Cherchez un soignant inscrit au réseau alcool mis en place par la SSMG