Je bois 2 bouteilles de vin par jour.

Je sais que je vais "dans le mur" (finances, famille). Je ressens de la honte et de la faiblesse et cela me paralyse. Que faire ?

Vous êtes lucide.
Vous mesurez l’importance de votre mésusage : vous buvez 14 verres standard par jour (l'OMS préconise de ne pas dépasser 14 verres par semaine pour une femme, 21 verres par semaine pour un homme).
Vous en mesurez les conséquences personnelles et familiales.
Vous identifiez bien votre perte de liberté de ne pas boire.

Quittez le terrain d’un jugement de vous par vous : il n’y a ni "faiblesse", ni "répugnance" en la matière.
Néanmoins on ne s’en sort pas seul de cette maladie complexe qu'est bien l’alcoolisme ; faites appel à votre médecin traitant ou tout autre intervenant dans le champ de la santé. Il n’y a aucune honte à en parler.
Sur ce site, vous trouverez aussi les coordonnées d'un certain nombre d’intervenants de la santé "alcoologues". Bien accompagné(e), vous irez au-delà de vos "bonnes résolutions".

Cherchez un soignant inscrit au réseau alcool mis en place par la SSMG