Les boissons alcoolisées sont-elles bonnes ou mauvaises pour la pression artérielle ?

Consommer des boissons alcoolisées influence votre pression artérielle (PA) de façon négative. Le risque de développer une hypertension artérielle (HTA) augmente de 2 x chez une femme qui consomme 3 verres standard par jour et de 2 x chez un homme qui consomme 5 verres standard par jour (verres standard ou « unité » : voir ici).

Pression artérielle systolique (« le grand chiffre ») et diastolique (« le petit chiffre ») augmentent de façon dose-dépendante avec la consommation de boissons alcoolisées.

L’augmentation de PA porte sur 0,1 à 0,2 – en moyenne 0,15 – par verre consommé en plus par jour ; la réduction de PA de 0,15 en moyenne par verre consommé en moins par jour. Réduire sa consommation de 7 verres par jour à 1 verre par jour, schématiquement, fait passer une pression artérielle de 14/9 à 13/8. C’est très significatif.

Dans 80 % des cas, l’HTA induite par les boissons alcoolisées est réversible dans les 2 à 3 semaines après la réduction ou arrêt. Une prise unique de boissons alcoolisées chez quelqu’un qui consomme peu et rarement des boissons alcoolisées peut faire baisser la PA.

Le mécanisme de l’influence de la consommation d’alcool sur le développement de l’HTA est mal connu.

Si vous êtes hypertendu traité par des médicaments, réduire votre consommation vous permettra de réduire le nombre ou le dosage des médicaments contre votre HTA ; parlez-en avec votre médecin.

Cherchez un soignant inscrit au réseau alcool mis en place par la SSMG